Biesse




Salon

L'usine numérique de Biesse à la Ligna 2019



Sous le mot d'ordre d'Automaction appliqué à l'industrie 4.0, Biesse a exposé l'avenir de la transformation du bois sur 6000 m² à la Ligna 2019, unissant automatisation et interconnexion au service d'une production efficace. En plus des machines et centres d'usinage habituellement exposés, Biesse a présenté trois solutions de processus entièrement automatisées, de la matière première au produit fini, qui ont montré les résultats d'une production avancée, soignée et efficace, personnalisée et flexible.

"Nous avons montré aux visiteurs de la Ligna que nous étions à leurs côtés pour construire des usines non seulement plus intelligentes et plus efficaces, mais aussi des lieux où vivre mieux (a better place to live), où le travail de la personne est valorisé et ses activités fournissent davantage de résultat. Les clients ont compris et saisi ce défi, s’adressant à nous pour des investissements importants, pour un total de 40 millions d’euros de commandes passées à confirmer", a affirmé Federico Broccoli, Directeur division bois/ventes & Directeur division filiales, lors de la clôture de l'édition 2019 de la Ligna.

Stefano Porcellini, Directeur général du groupe, a ajouté : "Comme le montrent également les études sectorielles (Acimall, VDMA, Ucimu), les 5 premiers mois de 2019 ont enregistré un net ralentissement de la demande, après un cycle quinquennal (2014-2018) extrêmement positif. Mais la performance de Biesse au salon de la Ligna confirme que notre capacité à innover et à rester proche des clients avec un réseau de distribution étendu et un excellent portefeuille de services est une garantie de succès, même dans les situations politiques et économiques moins favorables. Cela nous permet de protéger les investissements dans les produits, les services et les marchés sur lesquels nous opérons, avec la certitude que c'est la bonne voie pour continuer à affirmer notre leadership dans le monde".





Testimonial in Automaction, trois projets en démonstration sur le stand de Biesse à la Ligna 2019.

La première solution entièrement automatisée présentée pouvait produire jusqu'à 1500 panneaux par équipe. C'est grâce à la collaboration avec Cubo Design dont Biesse a reproduit sur le stand la ligne de production, que l'entreprise italienne a pu montrer comment réaliser une cuisine complète de manière flexible et performante.

La deuxième solution automatisée découle de la collaboration avec Lago, une marque de design italienne qui produit des meubles pour toutes les pièces de la maison et a fabriqué jusqu’à 1000 panneaux par équipe. Sa solution intégre les dernières nouveautés en matière de flexibilité de coupe et de machines asservies par robot.

Enfin, la troisième solution produisait jusqu'à 600 panneaux par équipe et convient particulièrement aux fabricants de salles de bains et de mobilier de magasins. Elle est le fruit d'une collaboration avec BMT Bagni. Cette dernière solution montre les avantages d’une entreprise qui exploite toutes les opportunités de la quatrième révolution industrielle, notamment des machines à asservissements automatiques, des robots et des logiciels de gestion intégrée de la production.



Sur la Ligna 2019, il y avait 49 solutions Biesse en action destinées à toutes les entreprises de transformation du bois.

Au centre du stand, le Digital Hub a accompagné le client à travers un parcours de construction d'une usine 4.0, grâce à la simulation des processus et des façonnages, aux logiciels de conception, d’optimisation et de programmation des lignes de production, pour finalement arriver au choix entre services disponibles afin de suivre les progrès, augmenter la productivité et tous les services offerts par Sophia.

Biesse présentait également les robots intégrés ROS (Robotically Operated System) dédiés à la manipulation des panneaux pour obtenir polyvalence et efficacité sans l'intervention de l'opérateur. Sur le stand, les robots ROS prenaient en charge les machines à découper, percer, poncer et à commande numérique.

Dans la recherche d'une finition de la plus haute qualité, d'une consommation réduite et d'une utilisation facile, Biesse proposait notamment son Ray Force System, une nouvelle méthode d'application du chant sur des panneaux profilés, basée sur la technique de fusion exclusive d'une couche réactive avec l'utilisation de lampes à infrarouge.

Parmi les solutions en action, les nouvelles plaqueuses de chants Stream A Smart et Akron 1100 pour l’housing, le nouveau centre d'usinage Uniteam RC, et les nouveaux plans de travail FPS (Feedback Positioning System) pour les centres d'usinage Rover ont fait leurs débuts. Les 7 ROS (Robotically Operated System) ont été au service des machines de coupe, perçage, ponçage et à commande numérique.



Biesse a annoncé des nouvelles importantes sur l'édition 2019 de la Ligna.

Biesse a annoncé l’ouverture du nouveau campus à Moscou avec plus de 2100 mètres carrés, ainsi que le renouvellement de l'invitation à participer à la grande ouverture dans le nouveau campus d'Ulm, prévue du 24 au 26 octobre 2019. Biesse a aussi fait part de son nouveau partenariat avec Lidtech, une nouvelle démonstration de l'engagement sur le marché russe.

Toujours sur la scène du LIGNA, le projet « P&W, Plug & Work », basé sur le standard « OPC UA » (Open Platform Communication Unified Architecture), a été officialisé ; un projet né en collaboration avec Eumabois et VDMA et promu par OPC Foundation dans l'objectif de définir une architecture sémantique normalisée pour le secteur du bois.

Afin de renforcer l'entente parfaite entre l'homme et la machine, Biesse a lancé au LIGNA la nouvelle campagne institutionnelle Ready, it’s tomorrow, née dans le but d'accompagner le client dans une recherche dont le langage, appelé ALPHABYTE, est le protagoniste absolu et le symbole de la parfaite compréhension entre technologie et ingéniosité.

Enfin, trois soirées dédiées à la performance Le son caché - The Hidden Sound, ont permis de célébrer le 50e anniversaire avec les clients présents au salon. Biesse a souligné la relation entre l'homme et la technologie, révélant ainsi la face cachée de la machine. L'étude, née d'un projet en collaboration avec l'Humanisme artificiel et NeuNau, a pu valoriser le son interne des machines, non audible par l'oreille humaine, grâce à une composition symphonique unique au monde.
(13/06/2019)

Cmp Bois est le site professionnel d'information de tous les usages du bois en France. Vous disposez d'un droit d'accès, de modification et de suppression des données qui vous concernent en vous adressant à :
Frustel Editions - 12 chemin Renaudin - F-92260 Fontenay aux Roses ou par fax au +33 956 061 048