Biesse France




Bois et dérivés

La réhabilitation du pin d'Alep



L’actualisation de la norme NF B52-001 relative aux règles d’utilisation du bois dans la construction, parue le 14 avril 2018, intègre désormais le pin d’Alep. C'est le résultat d'une action menée depuis 2014 par les producteurs forestiers publics et privés, fédérés au sein de France Forêt Provence-Alpes-Côte d'Azur, et qui se sont mobilisés pour réhabiliter le pin d'Alep, oublié au XXe siècle malgré 3000 ans de bons et loyaux services dans le bâtiment comme la construction navale.


Pin d'Alep bois construction
Prélèvement d'un échantillon de pin d'Alep pendant la période de tests.
crédit photo : Communes Forestières



Trois années de recherches, d’essais de laboratoire et de mobilisation.

70 entreprises consultées, 800 échantillons prélevés dans tout l'espace Provence-Alpes-Côte d'Azur, Occitanie et Drôme et testés en laboratoire, ont reconfirmé une résistance mécanique remarquable, répondant aux meilleures exigences de la construction. Utilisé durant 3000 ans pour la construction navale, les charpentes d’édifices religieux et les habitations, ce bois a été oublié au XXe siècle. Il n'était guère plus désormais utilisé que pour l’énergie ou la trituration (pâte à papier).

Le travail réalisé de 2014 à 2018 a non seulement permis de rendre à nouveau possible l’utilisation du pin d’Alep dans la construction, grâce à la normalisation, mais également de mobiliser les instances publiques et les acteurs privés de la filière forêt bois. Un important travail documentaire de recensement des études sur le pin d’Alep publiées par le passé a également été effectué.

Les bureaux d’études Alcina et Gaujard Technologie ainsi que le laboratoire Céribois ont réalisé le travail documentaire, d’animation du groupe d’acteurs et de normalisation selon une procédure homologuée.

Les résultats obtenus ainsi que l’intérêt suscités dans le monde professionnel laissent entrevoir une dynamique propice à la création d’une vraie filière de transformation et de la valorisation du pin d’Alep en bois d’oeuvre, source d’économie et d’emploi pour la forêt méditerranéenne.



La ressource en pin d'Alep est abondante.

La surface de forêt de production de pin d’Alep en Provence Alpes Côte d'Azur est de 145 000 ha. Il s'agit de la 4e essence forestière régionale. Le volume sur pied est estimé à 14 millions de m³ pour une production naturelle annuelle estimée en Provence Alpes Côte d’Azur à 400 000 m³ / an. Il est en outre présent dans la Drôme et les départements méditerranéens de l'Occitanie.
(23/04/2018)


Cmp Bois est le site professionnel d'information de tous les usages du bois en France. Vous disposez d'un droit d'accès, de modification et de suppression des données qui vous concernent en vous adressant à :
Frustel Editions - 12 chemin Renaudin - F-92260 Fontenay aux Roses ou par fax au +33 956 061 048